Catégorie : Rénovation & construction

Isolation : pourquoi changer aussi ses fenêtres ?

Vous optez pour l’isolation ? Voici pourquoi changer aussi vos fenêtres

Pour optimiser le confort interne de la maison, il est important de songer à la qualité des ouvertures, en particulier les fenêtres. Pour ce faire, il est nécessaire de procéder de la construction ou de la rénovation et de s’attarder un plus sur le système d’isolation de celles-ci.

Les raisons qui motivent à opter pour le changement de vos fenêtres sont nombreuses. Découvrez-les ici.

Changer ses fenêtre pour une meilleure isolation

Avantages liés à l’isolation des fenêtres

Des fenêtres conçues essentiellement pour réduire le transfert de chaleur à l’intérieur d’un bâtiment, sont idéales pour une isolation parfaite. Si ce n’est pas encore le cas, changez-les et optez pour des ouvertures en verres isolés.

Les fenêtres en verre isolées sont constituées de deux ou plusieurs panneaux de verre séparés par un espace au milieu. Ces panneaux sont scellés hermétiquement sur les bords pour permettre une isolation efficace. De plus, elles disposent de plusieurs avantages.

Il existe aussi d’autres parties de la maison à bien isoler pour avoir une isolation globale efficace. En savoir plus sur : comment refaire l’isolation thermique d’un logement.

Confort et douceur à l’intérieur de votre maison

Les fenêtres en verre isolées sont conçues pour être des barrières thermiques très efficaces. Elles permettent de retenir la chaleur par temps froid, ainsi que de garder la chaleur à l’extérieur lorsqu’il fait plus chaud.

Ces fenêtres ont deux ou plusieurs couches de verre. Ce qui permet de conditionner plus de chaleur et réduire les pertes. Une isolation des fenêtres de bonne qualité aide également à réguler la température de la surface du verre lui-même.

Les fenêtres isolées sont particulièrement utiles en cas de températures extrêmes telles que des hivers très froids et des étés fumants. Les températures sont régulées, rendant ainsi votre séjour à l’intérieur de votre maison agréable et confortable.

Réduction du volume de carbone et économie d’énergie

Les fenêtres en verre isolées empêchent la perte de chaleur lorsqu’il fait froid et maintiennent l’air frais lorsqu’il fait chaud. Cela réduit alors la puissance consommée afin de maintenir l’intérieur de votre bâtiment à la température souhaitée.

L’isolation thermique apportée par ces fenêtres permet d’utiliser moins d’énergie pour le chauffage et le refroidissement d’une pièce. Vous pouvez alors désactiver les appareils de chauffage ou de climatisation que vous pourriez avoir dans votre maison. Non seulement vous serez réconforté, mais vous aiderez également l’environnement dans le processus.

Rentabilité et efficacité

A priori, l’installation de fenêtres en verre isolant coûte beaucoup plus cher que les autres modèles. Cependant, compte tenu du montant d’argent qui sera réduit sur votre facture d’électricité à long terme, les coûts initiaux en valent certainement la peine.

Maintenir des conditions confortables à l’intérieur de la maison est l’un des éléments les plus coûteux de l’entretien d’une maison. La chaleur et le froid à l’intérieur d’une maison vous feront jouer avec vos radiateurs et climatiseurs en conséquence. De plus, grâce aux fenêtres en verre isolées, votre consommation d’énergie va diminuer à coup sûr.

Gamme polyvalente de choix

Lors de l’installation des fenêtres en verre isolant, il y a tellement de choix que vous pouvez faire en ce qui concerne la façon de personnaliser vos fenêtres. Les fenêtres isolées sont généralement à double vitrage. Cependant, vous pouvez également choisir d’installer trois, quatre ou même plus de panneaux de verre pour une isolation supplémentaire.

Vous pouvez également sélectionner le nombre de revêtements à faible émission que vos fenêtres peuvent avoir. Ces revêtements offrent une protection supplémentaire contre la chaleur ou le froid. Différents types de gaz peuvent être utilisés pour remplir l’espace d’air entre les vitres.

Vous pouvez opter pour l’argon ou le krypton car ces deux éléments sont plus denses et sont moins susceptibles de permettre la conduction de la chaleur. Ils peuvent également être associés à différents matériaux tels que le bois, le vinyle et la fibre de verre.

Isolation acoustique optimale

Les fenêtres en verre isolées utilisent plus de vitres que votre fenêtre habituelle. Outre leur fonction première d’isolation thermique, elles peuvent également vous aider à réduire les bruits externes.

Les épaisses couches de verre empêchent les sons et les bruits de l’extérieur de pénétrer à l’intérieur de votre maison. L’air entre les vitres limite le passage du bruit.

Régulation du niveau d’humidité

Pour ceux qui aiment augmenter la chaleur dans leur maison, les fenêtres en verre isolant peuvent vraiment être d’une grande valeur. Celles-ci vous permettent de maintenir un niveau d’humidité plus élevé. Cela améliorera alors la qualité de l’air à l’intérieur pour ceux qui ne peuvent pas supporter l’air sec. Les fenêtres bloquent l’humidité du froid, empêchant la formation de condensation.

Garantie en termes de sécurité

Avec plus de vitres, les fenêtres en verre isolées deviennent plus résistantes et plus difficiles à casser. Cela augmente alors la sûreté et la sécurité à l’intérieur d’une maison. En outre, en raison de l’étanchéité à l’air, ils sont plus difficiles à forcer par rapport aux fenêtres ordinaires.

Tout cela dissuadera alors les intrus et les cambrioleurs. Cela évitera également les ruptures qui pourraient être causées par des ouragans ou toute autre catastrophe naturelle.

Le verre isolant réduit également l’entrée des rayons ultraviolets qui peuvent passer par votre fenêtre. Les rayons UV peuvent être nocifs pour votre peau ainsi que pour l’intérieur de votre maison. La lumière du soleil non filtrée peut endommager ou décolorer vos meubles.

En conclusion

En somme, il est évident que pour une isolation parfaite dans votre maison, l’installation des fenêtres vitrées isolantes est nécessaire. Ce type de fenêtres dispose de plusieurs avantages très importants pour un meilleur système d’isolation. Alors, imprégnez – vous de ces éléments pour profiter d’une isolation durable et confortable.

Comment améliorer l’apparence de sa maison depuis la rue ?

Lorsque vous vous préparez à vendre une maison, l’une des meilleures façons d’attirer des acheteurs potentiels est d’améliorer l’apparence visuelle de votre maison depuis la rue.

Avec l’avènement de nouvelles technologies permettant aux gens de rechercher un bien immobilier en ligne à tout moment et en tout lieu, créant un attrait visuel et une maison bien photographiée n’a jamais été aussi importante dans la vente d’une propriété. Les listes sur une page internet affichent généralement une seule image miniature, le plus souvent une photo prise de face. Donc si l’image de votre maison n’est pas à la hauteur, les gens ne prendront pas la peine de cliquer sur la photo de votre maison et de continuer à chercher ailleurs.

Il s’avère également que le vieil adage « ne jugez pas un livre par sa couverture » ne s’applique pas lorsqu’il s’agit d’acheteurs potentiels inspectant une propriété. Lorsqu’ils visitent une propriété, la plupart des acheteurs de maison ont déjà pris une décision avant d’atteindre la porte d’entrée, décidant en moyenne s’ils sont intéressés dans les 30 à 60 premières secondes après avoir vu la maison.

Faire une bonne première impression en ligne est vraiment essentiel lors de la vente de votre maison. Veillez tout de même à ne pas dépasser le budget alloué. Il est donc judicieux d’estimer le prix des travaux de rénovation.

Voici les conseils de construction et rénovation pour améliorer l’attrait visuel de votre maison depuis la rue.

Une porte d’entrée accueillante

Visez à rendre l’entrée de votre maison à la fois accueillante et visuellement attrayante pour les acheteurs. Les gens se souviennent des portes d’entrée bien entretenues et distinctives. Votre porte d’entrée doit refléter les caractéristiques de votre maison pour attirer les acheteurs.

L’ajout d’une touche particulière comme une couche de peinture de couleur brillante et gaie, une nouvelle poignée de porte ou un heurtoir doré peut faire changer l’apparence de la plus simple des portes d’entrée.

Dans la plupart des cas, les acheteurs n’apprécient pas les portes d’entrée principale en verre transparent, donc si vous en avez un, envisagez d’ajouter du givrage ou de le remplacer par une porte avec des matériaux intéressants ou inhabituels pour ajouter instantanément du caractère à votre façade.

Une signalisation audacieuse

Pour des raisons pratiques et visuellement attrayantes, votre maison doit afficher clairement votre numéro de rue de manière grande et audacieuse. Utilisez la police de caractère et la présentation du numéro pour mettre en évidence le design et le style de votre maison. Par exemple, une grande police moderne conviendrait à une maison contemporaine et élégante, tandis que les chiffres en cuivre vieilli conviendraient à une maison de style rustique.

Les accessoires

De jolis ajouts pour mettre en valeur une cour avant et une entrée comprennent une table extérieure avec des chaises et des coussins colorés sur la véranda avant si vous avez de l’espace, des luminaires de porche brillants, des plantes en pot pour encadrer l’entrée, un paillasson en peluche, des objets d’art en plein air, des fontaines, des sculptures et une boîte aux lettres originale.

Une allée propre et soignée

Si votre allée semble un peu en mauvais état, nettoyer, réparer et remplacer toute zone sale ou endommagée est un excellent moyen d’améliorer la vue de votre maison.

Vérifiez votre entrée pour les mauvaises herbes, les nids-de-poule, les fissures et faites tout ce que vous pouvez pour le faire paraître neuf. Un moyen rapide et efficace de rafraîchir le béton fatigué ou les pavés sales est d’utiliser un nettoyeur haute pression.

La verdure

Ne sous-estimez jamais l’attrait d’un jardin bien rangé et bien entretenu. L’entretien de la cour indique aux acheteurs si les propriétaires sont fiers de leur maison et montre si la propriété a été bien entretenue.

Le taillage des arbustes, la tonte de la pelouse, le ratissage des feuilles tombées, l’élimination des branches cassées et des plantes mortes, le désherbage, la plantation de fleurs saisonnières et le parterre de fleurs peuvent faire des merveilles pour rendre votre cour avant attrayante pour les visiteurs et les acheteurs potentiels.

Si vous n’avez pas un espace particulièrement vert, un moyen facile et bon marché d’ajouter de la verdure à la cour avant est d’obtenir des plantes à faible entretien dans des conteneurs pré-plantés, des plantes suspendues ou des jardinières d’une pépinière.

Les clôtures

La confidentialité et la sécurité sont un critère clé pour les acheteurs. Assurez-vous de peindre ou de réparer votre clôture avant si nécessaire pour ajouter une frontière claire entre la rue et la maison. L’ajout d’une clôture basse autour de la propriété a également l’avantage de faire paraître la cour avant plus longue qu’elle ne l’est.

Une nouvelle couche de peinture

Peindre l’extérieur de votre maison, y compris les cadres de fenêtres, les volets et la porte de garage, est l’un des moyens les plus économiques d’ajouter de la valeur à votre propriété et d’améliorer considérablement l’attrait de votre rue.

Si vous n’êtes pas sûr de la palette de couleurs à utiliser, consultez les nouvelles constructions de votre région pour voir quelles couleurs sont en vogue et adaptées à votre quartier. Avant de peindre toute la maison, assurez-vous que les couleurs complètent les autres teintes présentes à l’intérieur de votre maison et dans votre aménagement paysager.

Vous ne pouvez généralement pas vous tromper avec des combinaisons de couleurs traditionnelles et neutres, comme le blanc crème, le bleu clair ou le bleu-gris et le blanc classique.

La propreté

Assurez-vous que l’extérieur de votre maison a l’air frais et propre en lavant et en nettoyant la poussière, les toiles d’araignées et la crasse de votre toit, gouttières, fenêtres, clôtures, porte de garage et marches à l’aide d’un nettoyeur haute pression.

Enlevez tout encombrement qui traîne dans votre cour, comme les jouets, les vélos, les plantes mortes et l’équipement de jardinage de votre enfant, car ces articles peuvent dissuader les acheteurs de vouloir jeter un œil à l’intérieur.

Comment s’attaquer à la rénovation d’une salle de bain ?

Les raisons qui vous poussent à rénover une salle de bain vous dicteront la manière dont vous allouerez votre budget et le design que vous choisirez. Rénover pour le plaisir de votre famille signifie que vous pouvez dépenser de l’argent pour des aménagements et des finitions qui correspondent à vos goûts.

Rénovation salle de bains

Si vous êtes propriétaire d’un bien d’investissement, des finitions durables et un design facile à entretenir seront bénéfiques pour vous et votre locataire. Si vous rénovez pour vendre, vous tenterez d’attirer des acheteurs et d’ajouter de la valeur à la propriété. « La rénovation des salles de bains peut certainement ajouter de la valeur, mais il est également facile de sur-capitaliser ces espaces, car ce sont les plus chers à construire et à rénover en raison de la diversité des métiers, des finitions délicates comme l’étanchéité et la gamme d’équipements et d’installations y compris les lavabos, les toilettes, les robinets, etc. », explique un architecte.

Renseignez vous avant de commencer la rénovation

Une salle de bains récemment rénovée peut être un facteur de surprise, mais les salles de bains peuvent également être des espaces très personnels et vos goûts peuvent ne pas correspondre à ceux d’un acheteur potentiel. Il est recommandé de consulter un certain nombre d’agents immobiliers si vous souhaitez ajouter de la valeur car ils savent mieux ce que les gens recherchent dans votre quartier.

Il se peut qu’une chambre supplémentaire ou une pièce extérieure ait plus de valeur et coûte le même prix qu’une salle de bain. Les attentes des acheteurs jouent un rôle clé dans le retour sur investissement. Une salle de bains de qualité est certainement quelque chose que les acheteurs paieront si elle est en équilibre avec la qualité générale du reste de la maison. Elle sera également attrayante pour les acheteurs qui ne veulent pas entreprendre eux-mêmes les travaux de rénovation, car c’est une tâche fastidieuse. Une salle de bains rénovée est également intéressante sur le plan commercial et vous aide à vous faire connaître en ligne. Une rénovation bien faite de salle de bains se rentabilisera à la revente et vous donnera une prime en plus qui n’arriverait pas autrement.

Le financement de la rénovation

Un bon point de départ consiste à évaluer vos finances et à déterminer combien d’argent vous devez dépenser. Discutez avec votre créancier ou avec votre banquier, examinez les possibilités de prêt personnel ou envisagez de puiser dans votre épargne. L’étape suivante consiste à estimer le coût de vos projets de rénovation. Des entreprises privées, peut vous aider à démarrer. Vous aurez besoin de plans de rénovation pour vous aider à établir un budget réaliste.

Un relooking complet comprenant le carrelage, les aménagements, les installations, la plomberie et l’électricité peut facilement coûter 2 500 euros ou plus selon la taille et les modifications que vous voulez faire. Cependant, rénover une salle de bains vieillie et fatiguée en lui donnant un aspect contemporain est très attrayant pour les acheteurs et les locataires, ce qui permet d’améliorer le prix demandé pour chaque scénario. Il est important que vous n’amélioriez pas trop la salle de bains au détriment du reste du logement et que tout soit mis en contexte.

Ce que vous devez considérer

Outre les questions relatives à l’étanchéité et au désamiantage, vous devez tenir compte de l’intégrité structurelle de votre propriété. Structurellement, il y a un plus grand risque dans les anciennes salles de bains, qu’en arrachant quelque chose, vous causiez des dommages structurels à cause de sa charge.

Avec les salles de bains, en particulier lorsque des travaux importants ou structurels sont effectués, une assurance de garantie habitation est pratiquement indispensable.

Si vous êtes un ménage avec une seule salle de bains, vous devez également tenir compte du coût d’un autre logement pendant les travaux, qui peuvent durer un à deux mois.

Une salle de bains supplémentaire

Que vous décidiez de faire une rénovation à petit prix ou de moderniser une salle de bains luxueuse, il peut être intéressant d’envisager l’ajout d’une autre salle de bains. Une salle de bains pour trois chambres est une règle générale, mais elle peut être améliorée en ajoutant une salle de bains dans la chambre principale ou simplement en ajoutant des toilettes. De même, une location de deux chambres à coucher et de deux salles de bains serait plus intéressante pour les locataires qui partagent un même logement.

Les maisons de trois chambres à coucher et une salle de bain sont courantes, mais une propriété avec une salle de bain supplémentaire peut être un véritable bonus et attirer un prix plus élevé que prévu. A mesure que les tendances du marché et les modes de vie évolueront, les maisons de trois chambres à coucher et une salle de bain deviendront plus difficiles à vendre et leur valeur en sera affectée.

Pourquoi choisir une isolation par l’extérieur ?

Ces dernières années, un grand nombre de personnes optent pour l’isolation par l’extérieur, et ce n’est pas pour rien ! C’est une solution ultra performante et rentable, sachant qu’il permet aussi de gagner de l’espace. Et la cerise sur le gâteau, le tarif de la pose est relativement abordable. Mais pourquoi faut-il choisir une isolation par l’extérieur ? Pourquoi cette technique est-elle devenue un grand standard de la construction et de la rénovation ? Nous vous expliquons tout !

Pourquoi choisir une isolation par l'extérieur ?

Isoler par l’extérieur, c’est quoi ?

L’isolation par l’extérieur, aussi appelée isolation thermique par l’extérieur (ITE), est une technique qui consiste à habiller le logement avec une superposition de couches de plusieurs matériaux composant un système limitant la pénétration de l’air froid. En d’autres termes, il s’agit de poser l’isolant sur la façade en extérieur, puis de le couvrir d’un bardage ou d’un enduit.

Pour rappel, cette technique d’isolation ne nécessite pas de déménagement pendant la réalisation des travaux. De plus, elle n’a aucun impact sur la surface habitable. Et la bonne nouvelle, l’isolation par l’extérieur permet de faire des économies sur la facture d’énergie. Que demander de mieux ?

La solution idéale pour une rénovation

Quand on souhaite commencer un ravalement extérieur, il est conseillé d’en profiter pour investir dans une isolation par l’extérieur. En rénovation, c’est sans doute la solution idéale.

Comme vous le savez sans doute, le ravalement de façade coûte relativement cher. Alors, pourquoi ne pas en profiter pour isoler le logement par l’extérieur, surtout si le budget le permet ?

La mise en œuvre d’un ravalement de façade et d’une ITE coûte relativement cher. Toutefois, il faut savoir que ce choix permet de profiter de plusieurs avantages. Outre les économies réalisées sur la facture d’énergie, cette solution améliore le confort des occupants et valorise le bien immobilier.

Pour rappel, ce type d’isolations modifie la volumétrie du bâtiment. Toutefois, il faut savoir que les modifications faites ne présentent pas d’impact sur l’impôt foncier.

Avoir un gain d’espace

Ces dernières, un grand de nombre de propriétaires de logements de petites surfaces optent pour l’isolation par l’extérieur pour gagner plus d’espace. En choisissant cette technique, l’isolant est posé à l’extérieur du bâtiment et il n’y aura donc aucune répercussion sur les volumes intérieurs. Quelle que soit l’épaisseur de l’isolant, l’espace intérieur sera inchangeable et préservé.

Attention ! Pour choisir cette solution, il est indispensable de respecter les contraintes imposées par le Plan Local d’Urbanisme (PLU). Ce dernier diffère d’une commune à l’autre. N’hésitez pas à bien vous renseigner !

Valoriser un bien immobilier

En réalisant des travaux d’isolation par l’extérieur, le propriétaire ne peut que valoriser son bien immobilier. Pourquoi ? Ces dernières années, cette technique a beaucoup gagné en notoriété et en image.

Au regard des différents avantages offerts par l’ITE, un grand nombre de personnes l’apprécient, sachant qu’elle est fortement recommandée par les professionnels.

Alors, quand un propriétaire met en vente un logement isolé par l’extérieur, le bien sera sans doute apprécié par les acquéreurs et sa valeur ne peut qu’augmenter. La performance thermique et énergétique d’un bien est un facteur de plus en plus pris en compte par les investisseurs ou les primo-accédants : c’est autant des travaux en moins à réaliser !

La suppression des ponts thermiques

Les ponts thermiques occasionnent un inconfort thermique que les occupants ressentent très rapidement. Ils apportent de réels désagréments au quotidien. En hiver, nous avons la désagréable sensation de froid alors que le chauffage tourne. En été, les parois donnent l’impression d’être de véritables radiateurs. Raison de plus pour choisir un mode de chauffage adapté, en complément d’une bonne isolation.

Opter pour l’isolation par l’extérieur, c’est la certitude d’éviter les ponts thermiques. Pour des questions de confort thermique et d’économies d’énergie, cette technique est vivement conseillée par les experts.

En installant une ITE, il n’y aura sûrement aucun problème d’humidité au niveau du bâtiment ou de parois froides. De plus, les occupants évitent l’échange thermique glaçant et les factures de chauffage astronomiques. Selon les dires des spécialistes, les économies réalisées sont à l’ordre de 70 % par rapport à une habitation mal isolée. Ainsi, le retour sur investissement peut se faire en seulement 7 ans.

Rappelons qu’il existe des aides très importantes pour financer ce type de travaux : primes énergies, Eco-PTZ, aides des collectivités locales ou de l’ANAH, crédit d’impôt, etc.

Protéger le logement contre le vieillissement

L’isolation par l’extérieur est la solution parfaite pour protéger le bâtiment contre le vieillissement prématuré dû aux intempéries et aux gros écarts de température. De plus, les risques de fissures sont réduits, à la seule condition de bien installer le support.

En cas de remontées d’humidité non endiguées, l’eau s’emprisonne derrière l’isolant et le film d’étanchéité. Il n’y a rien à craindre !

Pour conclure, nous précisons que les travaux menés pour poser une isolation par l’extérieur ne causent aucune répercussion sur l’intérieur du logement. Le propriétaire peut même l’habiter pendant le déroulement des travaux, sachant qu’il n’y aura pas de meubles à déplacer. C’est pourquoi cette technique ne cesse de gagner en popularité en Europe.

Quelles sont les étapes d’un projet de rénovation ?

Pour tout besoin de rénovation vous accompagner tout au long du processus, voici un guide qui présente les étapes de la réalisation d’un projet de rénovation

Etapes projet de rénovation

Lorsqu’il s’agit d’élaborer le plan d’un projet de rénovation ou construction, vous devez vous assurer de suivre certaines étapes cruciales. Plus vous réfléchirez à chaque étape, plus vous aurez de chances de pouvoir vous en tenir à vos objectifs, votre budget et votre calendrier. De nombreuses considérations doivent également figurer dans le plan de rénovation de votre propriété.

N’attendez pas la moitié de vos travaux pour découvrir que vous auriez dû peindre les murs avant de poser les planchers en bois massif. Ou que le câblage aurait dû être terminé avant que le nouveau plafond ne soit posé. Voici les étapes de base qui assureront une configuration parfaite de votre projet de rénovation.

Qu’est-ce qu’une rénovation immobilière ?

Une rénovation immobilière est un projet dans lequel la structure de base d’une propriété subit une réparation ou restauration. Certaines rénovations sont subtiles, hyper concentrées sur un élément spécifique tandis que d’autres, plus importantes, prennent plus d’ampleur comme la rénovation commerciale qui implique souvent la réparation ou le remplacement de toute une partie du bâtiment désuète ou endommagée.

En outre, les rénovations ont l’avantage d’être plus économiques que de nouvelles constructions et généralement elles ajoutent de la valeur aux structures.

Les rénovations impliquent généralement des travaux de réhabilitation tels que repeindre les murs ou les armoires. De mise à jour des éléments archaïques et obsolètes, d’installation de nouveaux luminaires, du remplacement des portes et fenêtres. De l’ajout de nouveaux matériaux, du changement des carreaux ou du revêtement du sol. Ou bien le remplacement de la plomberie dans le cas d’une rénovation de salle de bain.

Par ailleurs, elles visent à redonner vie à une pièce ou une maison entière et non pas la remplacer ou la changer entièrement. Elles peuvent également être utilisées pour ajouter de la valeur à une maison avant de la mettre en vente. Pour cette raison, les rénovations sont des projets à plus petite échelle.

Elles diffèrent du remodelage, qui lui implique des modifications de la structure d’une maison et correspond plus à une transformation qu’à une simple mise à jour comme c’est le cas pour les rénovations.

Pourquoi rénover ?

La rénovation honore non seulement le passé, mais aussi regarde vers l’avenir. Les adaptations et extensions de bâtiments ainsi que les aménagements de greniers par exemple sont une bonne alternative aux bâtiments neufs. Elle aide à créer plus d’espace, à réduire la consommation d’énergie, à préserver le patrimoine culturel et en ajustant le bâtiment aux dernières normes techniques.

Elle vise plusieurs objectifs, parmi lesquels : l’amélioration du confort et du climat intérieur. En même temps, elle permet de réduire la consommation d’énergie et d’économiser de l’argent.

Par ailleurs, la rénovation peut avoir une portée esthétique surtout lorsqu’on souhaite donner un nouveau look ou design et personnaliser sa maison. Enfin, lorsque l’on souhaite changer d’air, la reconversion d’un bâtiment existant constitue une bonne alternative au déménagement.

Quelles sont les étapes d’un projet de rénovation domiciliaire ?

Nous avons dénombré 10 étapes majeures dans le processus de rénovation domiciliaire. Ce sont :

1. La Planification

Elle consiste d’une part à identifier les éléments à rénover et y établir des priorités et d’autre part à analyser par où vous commencer tout en s’assurant que l’on dispose du temps et des moyens nécessaires.

2. La budgétisation

Il s’agit de définir la somme totale à dépenser pour le projet. Il est vivement conseillé de prévoir un budget supplémentaire de 10 à 20% pour des imprévus qui pourraient survenir.

3. Le recrutement d’un professionnel

Recherchez et choisissez un entrepreneur compétent. Et dans un contrat définissez clairement à l’avance la portée des travaux. Ce contrat servira de point de référence tout au long du processus de rénovation.

4. L’assurance

Il est judicieux de faire recours à une compagnie d’assurance avant et après le projet pour assurer sa couverture en cas de problèmes. Rassurez-vous également que votre entrepreneur bénéficie d’une assurance appropriée.

5. La sécurisation des permis et la commande du matériel

Les permis vous évitent des problèmes pouvant avoir une incidence sur votre projet. Assurez-vous que votre entrepreneur vérifie les dernières réglementations de votre municipalité avant le lancement du projet. Ensuite, commandez les matériaux nécessaires comme le bois, les cloisons, les portes et fenêtres, etc.

6. La démolition

Une fois que tous les matériaux sont arrivés sur le chantier et ont été inspectés, il est temps de démolir les éléments à rénover.

7. La réhabilitation des murs et périphéries

En règle générale, c’est le moment des travaux critiques derrière les murs, sous les étages, sous le plancher et au-dessus des plafonds tels que : la plomberie, l’électricité, le chauffage, la climatisation et l’isolation. Ensuite fixez les cloisons, poncez et collez du ruban adhésif sur les murs pour obtenir des surfaces extérieures lisses.

8. La peinture des murs et le revêtement du sol

Bien que certains entrepreneurs préfèrent aborder le revêtement en premier il est vivement conseillé d’apprêter et peindre d’abord les murs avant de travailler sur le sol, dans le but d’empêcher les déversements de peinture de se répandre sur le nouveau plancher.

9. L’installation des armoires

Une fois les murs et le revêtement achevés, la pièce commence à prendre forme. Ensuite, c’est au tour des armoires d’être installées. Commencez par les armoires supérieures avant celles inférieures.

10. Les touches de finition

Il est temps d’ajouter les derniers détails et décorations tels que la peinture finale, les dosserets, la finition du plancher, l’installation des luminaires, la quincaillerie et toute autre retouche.

Conclusion

Les projets de rénovation connaissent un succès phénoménal lorsque toutes les étapes du processus de réalisation sont minutieusement respectées. Par conséquent, ne vous y précipitez pas sans vous assurer préalablement un bon plan. Une fois la rénovation terminée, assurez-vous de prendre un moment pour profiter de votre nouvel environnement et peut-être même commencer à rêver d’un prochain projet de rénovation.

Comment choisir les bons matériaux de construction pour l’extérieur de votre maison ?

Vous aimez que votre maison soit spéciale, qu’elle montre vos goûts personnels et qu’elle soit différente de la suivante. Avec tous ces matériaux de construction et de rénovation sur le marché, il peut être difficile de savoir par où commencer.

Vous souhaitez opter pour un toit métallique plus épuré ou un toit en tuiles traditionnel ? Une brique de parement classique, un béton cellulaire auto-clavés ou un bardage ? Avec tous les choix de matériaux qui existent, cela peut devenir un peu stressant. Pour vous aider à faire un choix plus éclairé, passez en revue certains des avantages et des différents niveaux de prix de certains des matériaux de construction extérieurs les plus couramment utilisés.

Le toit en métal

L’époque des anciens toits en tôle est révolue, et les toits métalliques sont de retour. Un grand choix de couleurs et un bon rapport qualité-prix ne sont que quelques-unes des raisons pour lesquelles de plus en plus de gens les choisissent. Quelques-uns des avantages des toits métalliques sont :

  • un bon rapport qualité-prix,
  • une efficacité énergétique,
  • de nombreuses possibilités de couleurs,
  • un entretien facile,
  • une bonne collecte de l’eau de pluie (il sonne aussi très bien quand il pleut),
  • une grande quantité de profils.

Si vous construisez dans une région éloignée, le fait de pouvoir transporter les tôles métalliques sur le même camion que beaucoup de vos autres matériaux de construction vous permettra d’économiser sur les frais de transport. Pour une maison moyenne de 20 mètres carrés de terrain, vous pouvez vous attendre à payer entre 10 000 et 13 000 euros pour la fourniture et l’installation.

Les toits en tuiles

Les toits en tuiles sont disponibles en deux matériaux différents, la terre cuite et le béton. Les deux ont un aspect totalement différent, la première étant plus chère. Les avantages d’utiliser les toits en tuiles sont :

  • la durabilité et la longévité,
  • des propriétés réfléchissantes,
  • un excellent isolant thermique et acoustique,
  • une apparence classique,
  • une plus grande économie.

Les toits en tuiles existent depuis longtemps et certains types sont  garantis pour 50 ans (vous pouvez même vous attendre à ce qu’ils durent beaucoup plus longtemps que cela). La fourniture et la construction pour une maison moyenne de 20 mètres carrés avec un étage se situent entre 9 000 et 11 000 euros.

Les murs en briques

La brique est l’un des matériaux de construction les plus utilisés et ce, depuis des siècles. Voici quelques avantages de la brique.

  • une solidité et une durabilité sans faille,
  • une grande résistance au feu,
  • peu de maintenance,
  • une large gamme de couleurs et de types,
  • très économique.

La bonne nouvelle est que de plus en plus de nouveaux styles, formes, tailles et finitions de briques sortent chaque année. Veillez donc à garder un œil sur les styles les plus récents et les plus intéressants lorsque vous choisissez des briques pour votre maison. Idéal en rénovation, en construction ou en reconstruction de maison.

Vous pouvez vous attendre à payer entre 12 000 et 15 000 euros pour la maçonnerie d’une maison moyenne de 20 mètres carrés de terrain.

Les murs en bétons cellulaires autoclavés

Le béton cellulaire autoclavé est un matériau léger qui se présente sous forme de blocs et de panneaux. Contrairement aux briques, il est un produit relativement nouveau sur le marché. Voici ses quelques avantages de ce matériau :

  • non-combustible,
  • une installation facile et rapide,
  • un excellent isolant acoustique,
  • une efficacité énergétique,
  • respectueux de l’environnement,
  • peu coûteux.

Si vous cherchez à économiser du temps et de l’argent sur votre construction, vous devriez penser à utiliser du béton cellulaire autoclavé. Pour le fournir et l’installer pour la construction d’une maison avec un seul étage de 20 mètres carrés , le prix se situe entre 9 000 et 11 000 euros.

Le bardage

Le bardage est utilisé pour différentes raisons, outre l’aspect esthétique. Il peut être utilisé à la place de la maçonnerie pour réduire les coûts, mais aussi dans les endroits où il est impossible de poser des briques sans le soutien d’une structure métallique. Les autres avantages du bardage sont les suivants :

  • léger,
  • facile à installer,
  • peu de maintenance,
  • il existe un large éventail de matériels disponibles.

Soyez en sûr que parmi tous les types de bardages disponibles, il y en aura un qui vous conviendra. Pour une maison moyenne de 20 mètres carrés de terrain, la fourniture et l’installation vous coûteront 6 500 euros.

Ce sont les avantages et les différents coûts liés à certains des matériaux de construction extérieurs les plus courants que vous pouvez utiliser pour votre maison. Pour mieux vous inspirer, vous pouvez aussi voir les différents aspects des maisons qui se trouvent dans les environs de votre propriété.

Qu’est ce que le chauffage solaire ?

Les avancées technologiques au fil des jours nous font découvrir de nouvelles choses. C’est le cas avec le chauffage solaire qui n’est rien d’autre que la transformation de l’énergie solaire pour divers usages, qu’il s’agisse d’une rénovation ou d’une construction. Qu’est-ce que le chauffage solaire ? On vous dit tout.

Le chauffage solaire, c’est quoi ?

L’option des énergies renouvelables est de plus en plus encouragée par les scientifiques, avec pour objectif la réduction au maximum de la pollution de l’atmosphère. Dans cet élan de transformation, le chauffage solaire est l’une des idées novatrices qui ont d’une ou d’une autre impacter le quotidien des hommes. Voyons ensemble à quoi cela renvoie et quels sont les différents types de chauffage solaire.

Qu'est ce que le chauffage solaire ?

Chauffage solaire : Définition et fonctionnement

Définition

Le chauffage solaire fait référence au système d’énergie renouvelable qui collecte l’énergie du soleil sous forme de chaleur. Le système de chauffage solaire peut être utilisé soit pour le réchauffement interne de la maison ; soit pour servir de chauffe – eau dans les installations résidentielles, commerciales ou industrielles.

Fonctionnement

Dans le cas des systèmes de chauffage solaire de l’eau (SWH), l’eau chauffée est utilisée dans les douches, les robinets de cuisine et de salle de bain, les piscines, les machines à laver, les jacuzzis et autres appareils nécessitant de l’eau chaude.

Concernant le chauffage solaire des locaux, le liquide chauffé circule dans un système de chaleur rayonnant. Il passe à travers la tuyauterie dans les murs ou les planchers. La chaleur produite permet ainsi de réchauffer naturellement les pièces internes de la maison.

Aujourd’hui, il existe également des radiateurs solaires qui réchauffent passivement l’air au lieu d’un liquide. Ils sont couramment utilisés au Royaume-Uni et dans d’autres pays européens. En réchauffant l’air extérieur puis en le faisant circuler à l’intérieur, ces systèmes offrent une méthode unique de chauffage des locaux à l’aide d’énergie renouvelable.

Les avantages du chauffage solaire sont multiples : il utilise une énergie propre et inépuisable, le soleil.  Par définition, c’est donc un mode de chauffage bien moins polluant qu’un chauffage avec une source d’énergie non renouvelable. En outre, il ouvre droit à des aides de l’état pour son installation, et permet à faire de réaliser de belles économies sur sa facture de chauffage, puisqu’un système solaire combiné peut couvrir entre 25 et 60% des besoins en chauffage d’une maison. Dans les meilleurs cas, une maison peut se retrouver en auto-consommation, voire revendre le surplus d’énergie à des fournisseurs d’énergie comme EDF ! C’est donc un chauffage écologique, économique et durable.

Les types de chauffages solaires

Il en existe deux types de chauffage solaire à savoir le chauffage passif et le chauffage actif.

Le chauffage passif

Le chauffage passif est celui qui intègre la conception architecturale pour chauffer les bâtiments. Le site, la structure et les matériaux du bâtiment peuvent ainsi tous être utilisés pour maximiser l’effet de chauffage et d’éclairage. La lumière du soleil étant évidemment l’élément principal dans ce processus, permet tout de même de  réduire les besoins en combustible.

Un bâtiment bien isolé avec une grande fenêtre vitrée orientée vers le sud, par exemple, peut efficacement contenir la chaleur des jours ensoleillés. Ceci permet de réduire la dépendance au gaz ou au mazout (pour le chauffage) ou à l’électricité (pour l’éclairage).

La pénétration de la lumière du soleil réchauffe l’air et les surfaces solides des pièces qui y sont exposées. Cette chaleur est transportée vers d’autres pièces du bâtiment par convection naturelle. Les finitions intérieures telles que la brique ou les carreaux sont souvent incorporées dans les bâtiments pour absorber la lumière du soleil et orienter la chaleur la nuit.

Le chauffage actifChauffage passif solaire

Pour le chauffage actif, des moyens mécaniques sont utilisés pour stocker, collecter et distribuer l’énergie solaire dans les bâtiments afin de fournir de l’eau chaude ou du chauffage des locaux.

La lumière du soleil qui arrive sur le réseau de capteurs d’un bâtiment est convertie en chaleur. Cette chaleur est transférée à un fluide porteur (généralement un liquide) qui est ensuite pompé vers un système de conversion, de stockage et de distribution.

Dans les systèmes à base de liquide, l’eau (ou moins fréquemment le glycol) est pompée à travers des tubes qui sont en contact avec un collecteur plat. Ce dernier est une plaque de métal noire qui absorbe la lumière du soleil. Elle est isolée à l’avant avec des couches de verre et d’air.

Le verre fait parvenir la lumière visible sur la plaque mais conditionne la chaleur qui en résulte, laquelle est ensuite transférée au fluide porteur. En revanche, le fluide peut être pompé à travers un tube de verre vide ou une zone sur laquelle un grand volume de lumière solaire a été focalisé (et donc concentré) par des miroirs réfléchissants.

Après avoir récupéré la chaleur du collecteur, le fluide porteur est pompé vers un réservoir de stockage isolé, où il peut être utilisé immédiatement ou stocké pour une utilisation ultérieure.

Le système peut alimenter une maison avec de l’eau chaude tirée du réservoir de stockage ou, avec l’eau chauffée circulant à travers des tubes dans les planchers et les plafonds. Il peut également fournir le chauffage des locaux.

Le réservoir de stockage permet à l’eau chauffée pendant les périodes ensoleillées d’être utilisée la nuit ou pendant les jours nuageux. Si le fluide porteur contient de l’antigel pour l’empêcher de geler en hiver, un transformateur de chaleur est utilisé pour transférer la chaleur du fluide porteur vers l’eau qui peut être utilisée à des fins domestiques.

Les systèmes de chauffage résidentiels utilisant des collecteurs à plaques plates sont généralement des fluides caloporteurs à des températures comprises entre 66 ° et 93 ° C (150 ° et 200 ° F).

En conclusion

En somme, le chauffage solaire est une technique de transformation de l’énergie solaire en énergie de chauffage interne pour les domiciles. Ce système permet également de chauffer de l’eau sans faire usage de l’énergie électrique.

Cette idée novatrice qui fait partie du grand ensemble des énergies renouvelables, existe sous deux formes : le chauffage passif et le chauffage actif. L’importance, l’efficacité et surtout le côté économique de ce système de chauffage ont réellement amélioré le quotidien des uns et des autres. De nos jours, il est de plus en plus intégré dans les conceptions architecturales.

Peut-on avoir une maison écolo en rénovant un logement ancien ?

De plus en plus de personnes se tournent vers la construction de maisons écologiques afin de préserver l’environnement. En effet une maison écologique est une habitation qui respecte l’environnement en réduisant le plus possible l’énergie qu’elle consomme. Transformer un logement en maison écologique est bel et bien possible lorsque vous prenez en compte les constituants d’une maison écologique dans les travaux de rénovation de votre logement.

Peut-on avoir une maison écologique en rénovant un logement ancien ?

Une maison écologique comporte plusieurs avantages à savoir l’économie d’énergie, mais aussi le respect de l’environnement et certaines primes. En effet lorsque vous décidez de rendre votre  maison écologique le gouvernement vous offre plusieurs types d’aide en fonction des travaux à réaliser. Comme aides on a : Ma prime Renov’, l’éco prêt à taux zéro, les Certificats d’économies d’énergie et les aides de l’ANAH. Ceci dit une maison écologique possède certaines insuffisances qu’il ne faut pas négliger.

Quels sont les étapes à suivre pour rendre une maison écologique ?

Pour obtenir une maison écologique il faut passer par plusieurs étapes.

En premier lieu il faut solliciter l’aide d’un professionnel qui fera une analyse profonde de votre logement. Le professionnel décèlera les faiblesses mais surtout les forces de votre maison. Aussi il fera une examen approfondi de votre maison en collectant certaines informations qui lui permettront de connaitre l’étendue des travaux à faire. Il pourra ainsi vous faire un budget à propos des travaux à réaliser afin de rendre votre maison écologique

Ensuite vient l’étape des travaux de rénovation. D’abord il vous faut faire une isolation de la toiture, des chambres qui ne servent plus ou des autres lieux de la maison qui provoquent une perte d’énergie. De plus il vous faut penser à changer vos équipements qui consomment beaucoup d’énergie avec d’autres qui en consomment moins. Par exemple vous pouvez échanger votre chaudière à granulés de bois avec une chaudière à condensation. Ainsi vous aurez une nouvelle chaudière qui produit non seulement de la chaleur mais aussi de l’électricité et ceci avec moins de consommation d’énergie. Aussi pour rendre votre logement en maison écologique vous devez faire le choix de matériaux de rénovation qui respectent l’environnement. Enfin il vous faut également produire de l’énergie afin de limiter votre consommation d’énergie provenant du secteur. Pour ce faire vous pourrez avoir recours à l’installation des panneaux solaires.

L’isolation est également un aspect essentiel d’une maison écologique.  A quoi bon chauffer votre maison si la chaleur produite ne reste pas à l’intérieur du logement ? On considère par exemple que des combles mal isolés sont responsables de près de 30% des déperditions de chaleur d’une maison. Ajoutez à cela les ouvertures (portes et fenêtres), une façade vétuste et un vide sanitaire/cave/sous-sol mal isolé, et vous avez là une passoire énergétique dans le viseur du gouvernement. Mais rassurez-vous : cela signifie que votre logement fait partie des logements à rénover en priorité dans le cadre de la loi de transition énergétique. Vous êtes donc potentiellement éligibles à de nombreuses aides de l’état !

Pour plus de détail sur l’isolation : http://www.maison-intelligente.fr/quels-sont-les-differents-types-disolation/

Quels sont les avantages d’une maison écologique ?

D’abord une maison écologique est une maison qui consomme très peu d’énergie, ainsi elle vous permet de faire des économies. En effet une maison écologique priorisera toujours l’utilisation d’énergie renouvelable telle que le soleil ce qui revient à moindre coût comparé aux autres types d’énergie.

Ensuite une maison écologique vous permet de réduire votre production de carbone. Ainsi vous respectez l’environnement et cela est bénéfique pour tout le monde.

Ensuite une maison écologique vous offrira un cadre de vie sain et agréable. En effet dans ce type de maison l’air est beaucoup plus sain parce que les matériaux utilisés sont naturels et donc pas de dégagement de produits chimiques.

Par ailleurs si vous décidez de revendre votre maison écologique, elle vaudra plusieurs fois plus que le prix normal. En effet ce type de maison est de plus en plus à la mode et les investisseurs en raffolent. De plus vous bénéficierez des aides du gouvernements lorsque vous décidez de rendre votre maison écologique.

Quels aides pour la rénovation d’un logement ?

Les aides pour la rénovation d’un logement sont très nombreuses.

En premier lieu Ma prime Renov’ est une aide qui vous permet d’obtenir des primes lorsque vous faites des travaux qui vous font économiser de l’énergie.

Ensuite on a la TVA à taux réduit qui permet d’avoir une TVA à 5,5% pour les achats de matériaux et aussi pour les factures de la main d’œuvre. La TVA à taux réduit vous permet ainsi d’obtenir des réductions et donc de faire des économies.

Les certificats d’économies d’énergie permettent de bénéficier de la prime éco énergie. Cette prime est disponible à la condition que votre maison soit vieille de 2ans au moins. Elle peut être perçue en espèce ou sous forme de bon d’achat.

Les aides de l’ANAH sont des assistances financières qui sont disponibles lorsque vous décidez d’économiser de l’énergie  en rénovant votre maison.

L’éco prêt à taux zéro est un crédit remboursable sans intérêt lorsque vos travaux de rénovation vous font économiser de l’énergie. Il doit cependant être remboursé 15 ans au plus tard.

Pour plus de détails sur les aides à la rénovation disponibles : https://www.cotemaison.fr/devis-travaux-renovation/renovation-energetique-tout-savoir-sur-les-aides_32751.html

Partir d’un ancien logement pour aboutir à une maison écologique, mythe ou réalité ?

Il est bel et bien possible d’avoir une maison écologique en partant d’un ancien logement. En effet pour y arriver il faut demander l’aide d’un professionnel pouvant vous aider à estimer les travaux à faire. Ces travaux concernent entre autres l’isolation des murs , de la toiture et des sols ,l’échange des équipements contre d’autres qui consomment moins d’énergie. Une maison écologique possède de nombreux avantages tels que l’économie d’énergie. Dans ce même sens le gouvernement s’engage à fournir plusieurs aides à toutes les personnes qui décident de faire des travaux de rénovation. L’éco prêt à taux zéro, la TVA à taux réduit, les certificats d’économies d’énergie, les aides de l’ANAH.

Comment rénover sa charpente ?

La charpente est parmi les éléments les plus importants d’un logement. Elle sert de squelette et de couverture pour l’habitation. Cette partie de la maison est souvent soumise à l’humidité, aux parasites, termites, infiltrations… et aux intempéries et doit donc être restaurée. Alors, comment rénover une charpente ? Quelles rénovations ? Nous vous expliquons tout !

Comment rénover sa charpente ?

Quand rénover une charpente ?

Selon les dires des professionnels, la durée de vie d’une charpente est comprise entre 10 et 30 ans. Pour éviter les éventuels risques, il est indispensable de rénover toute charpente construite il y a plus de 10 ans.

Dans certaines situations, la charpente doit être rénovée même si elle n’a pas encore dépassée les 10 ans. Pourquoi ?

  • Quand elle a vieilli, ou se déforme ;
  • Si la propriétaire remarque des traces de moisissures, la présence de termites, etc.

Si tel le cas, sachez qu’il est indispensable de la rénover dans les plus brefs délais. Dans le cas contraire, le propriétaire court un grand risque.

Rénovation de charpente : les normes à respecter

Pour mener les travaux de rénovation, il existe certaines normes à respecter. Notons qu’elles varient d’une commune à l’autre et qu’elles sont contenues dans les règles locales d’urbanismes et dans Documents Techniques Unifiés (DTU).

Si les travaux à réaliser entraînent un rehaussement de la toiture ou le changement de son inclinaison, le propriétaire doit obligatoirement avoir un permis de construire.

Si la surface habitable qui sera dégagée à l’issue de la rénovation est supérieure à 170 m2, le propriétaire doit confier la mission à un architecte, sans oublier l’obligation d’avoir un permis de construire.

Rénover soi-même ou faire appel à un spécialiste ?

Pour rénover vous-même votre charpente, il est indispensable d’avoir un minimum de savoir-faire. Les travaux sont assez techniques et ne seraient pas faciles à réaliser. De plus, il faut prévoir plusieurs jours pour terminer les travaux.

Pour rappel, les personnes qui décident de faire les travaux eux-mêmes n’auront pas les mêmes droits en ce qui concerne la TVA, les crédits d’impôt, les éventuelles aides du département ou du conseil régional et les éco-prêts à taux zéro.

Pour éviter les mauvaises surprises, rien ne vaut mieux que de confier la mission à une société agréée ou un artisan certifié par l’État. Attention ! Le choix du spécialiste doit être fait avec soin.

Rénover sa charpente : les étapes à suivre

Pour bien rénover une charpente, il est indispensable de passer par les trois étapes suivantes :

Faire un diagnostic détaillé

Avant de commencer les travaux, il est important d’établir un diagnostic bien détaillé. Observez la charpente pour mesurer les dégâts ! Est-ce qu’il y a des infiltrations d’eau ? Faut-il changer les chevrons ? Les dégâts sont-ils liés à l’assemblage, à l’humidité… ou à l’action des insectes ?

Avant de lancer le chantier, il est préférable de prendre l’avis d’un professionnel pour confirmer le diagnostic. Le spécialiste peut même vous proposer la solution la plus adaptée et la moins onéreuse.

Les travaux de rénovation

En confiant la mission à un professionnel, ce dernier peut vous conseiller le meilleur traitement pour bien rénover la charpente, notamment le traitement fongicide contre les insectes, hydrofuge pour l’humidité, etc.

Les solutions de rénovation proposées par l’expert seront sans doute adaptées aux normes en vigueur.

Rappelons que les travaux de rénovation nécessitent des compétences techniques approfondies. Rien ne doit être laissé au hasard ! C’est pourquoi il est fortement conseillé de faire appel à une entreprise connue pour son sérieux et son professionnalisme.

Refaire l’isolation

Dans la plupart des cas, les personnes qui lancent des travaux de rénovation de charpente pensent à refaire l’isolation de leur habitation. Ainsi, ils arrivent à économiser jusqu’à 30 % sur leur facture de chauffage.

Pour rappel, l’isolation extérieure consiste à placer sur la charpente des panneaux isolants.

La rénovation d’une charpente est aussi le bon moment pour aménager les combles. À titre d’exemple, le propriétaire peut intégrer une couverture à la toiture, installer des tuiles photovoltaïques, etc.

Rénover sa charpente : le coût à prévoir

La rénovation d’une charpente coûte relativement cher, surtout si le propriétaire laisse les problèmes s’installer sans agir. Selon les dires des experts, il faut prévoir un budget entre 10 000 et 20 000 euros, main-d’œuvre et matériaux compris.

En général, les experts facturent une heure de travail 40 à 60 euros HT. Pour être sûr de payer le juste prix, n’hésitez pas à faire jouer la concurrence !

Pour conclure, rappelons qu’il est indispensable d’avoir une bonne toiture pour votre habitation. Pour éviter l’humidité, il est conseillé de faire un traitement hydrofuge. Pour un problème de champignons ou de moisissures, privilégiez un traitement fongicide. Le traitement insecticide est fortement recommandé pour les problèmes de nuisibles.

Combien débourser pour rénover votre isolation thermique ?

Souhaitez-vous avoir un meilleur confort thermique aussi bien en été qu’en hiver dans votre logement actuel ? Pensez-vous à l’arrimer aux normes thermiques de 2020 ? Désirez-vous réduire le montant de vos factures d’énergie ?

Alors, c’est évident ! Vous devez procéder à des travaux de rénovation de l’isolation thermique de votre maison. Un tel projet de transition énergétique, c’est important. Découvrez combien vous allez devoir débourser pour une telle entreprise.

Combien dépenser pour l'isolation thermique de sa maison ?

Les actions à mener

Commencez par identifier les postes essentiels du logement qui peuvent participer à des déperditions thermiques. Ces postes, qui forment l’enveloppe du bâtiment, sont à optimiser.

La thermique, très souvent, représente environ 38 % de l’ardoise des travaux de rénovation énergétique d’un bâtiment. En effet, si le bâtiment s’avère être une passoire énergétique, changer le chauffage par exemple ne vous servira strictement à rien.

C’est pour cela que l’isolation thermique sera envisagée en premier. Il s’agira donc de revoir tout à tour l’isolation des murs, des combles et de la toiture par l’intérieur ou l’extérieur, l’isolation des sols, caves et planchers bas.

Après les isolations, il y a les ouvertures. Pensez à les changer ! optez pour des fenêtres à double ou triple vitrage, faites recours aux persiennes, aux volets et autres éléments pour limiter l’exposition au soleil en période estivale.

Si vous envisager des agrandissements quelconques, profitez même pour changer l’emplacement de certaines ouvertures pour profiter des apports en chaleur en hiver

La ventilation peut aussi être revue. Pensez aux systèmes de ventilation centralisés tels que la ventilation mécanique contrôlée (VMC) en simple ou en double flux ou alors la ventilation mécanique par insufflation (VMI) qui est idéale pour les travaux de rénovation.

Les coûts des travaux

Pour rénover donc l’isolation de votre maison, plusieurs paramètres entrent en jeu : le type d’isolant à utiliser (en fonction de sa résistance et son matériau), le poste à isoler (comble, sol, mur, toit) la superficie du poste à rénover et le coût de la main d’œuvre.

Les prix des matériaux

Les intervalles moyens des prix des principaux isolants (pour des épaisseurs de 100 mm) disponibles sont récapitulés dans le tableau suivant :

Nature de l’isolant Prix au m2
Chanvre, lin ou fibre de bois 20 euros/ m2
Verre cellulaire 10 à 50 euros/ m2
Laine de verre ou de roche 3 à 10 euros/ m2
Laine de mouton, ouate de cellulose 15 à 20 euros/ m2
Plumes de canard, coton 15 à 20 euros/ m2
Polystyrène expansé 10 à 20 euros/m2
Polyuréthane 40 euros/m2

Ces prix sont indicatifs. Parmi ces matériaux, les isolants industriels comme la laine de roche sont les moins chères (à partir de 10 euros) et les plus utilisés du fait de leurs capacités isolantes qui sont les plus efficaces.

Quelle que soit la nature du matériau de l’isolant que vous choisissez, rassurez-vous qu’elle permette de réaliser les performances thermiques attendues.

La main d’œuvre nécessaire pour les travaux

Vous ferez appel à une entreprise ou un technicien pour procéder à la pose du nouveau matériel isolant acheté. Leurs prestations vous seront facturées en fonction des tâches et des techniques employées.

  • Pour la réfection des isolants des combles, le technicien procédera soit par épandage manuel sur le plancher du comble, soit par soufflage de l’isolant, soit encore par rouleaux isolants. L’épandage manuel vous coûtera entre 20 et 25 euros par m2 refait, par soufflage il vous facturera entre 25 et 30 euros/m2 et par les panneaux isolants, entre 35 et 40 euros/m2

  • Pour la rénovation de l’isolation des murs intérieurs, le technicien optera pour l’injection de la matière isolante à l’intérieur des murs. Cela vous coûtera, selon le matériau choisi, entre 50 et 80 euros/m2. Il peut procéder par l’ajout de la paroi isolante à l’intérieur par combinaison pour une main d’œuvre entre 30 et 60 euros/m2.
  • Quant aux travaux extérieurs, il s’agira de refaire le manteau de protection isolant autour de la maison. Plusieurs techniques sont envisageables à ce niveau. Par la pose de bardage avec une finition en bois, la pose des panneaux ou alors la pose des panneaux isolants sur les murs. Cette étape est certes celle qui coûtera un peu plus cher.

Ainsi de façon synthétique, en faisant appel à un technicien ou à une entreprise pour ces travaux de rénovation, vous serez facturés au m2 comme suit :

Travaux Coût de la main d’œuvre au m2
Petits travaux d’isolation Entre 20 et 50 euros/m2
Isolation et aménagement interne Entre 50 et 100 euros/m2
Travaux d’isolation extérieur Entre 80 et 170 euros/m2

 

Sur la base de ce tableau, vous notez donc que les deux premiers types de travaux concernent la réfection de l’isolation intérieure. Il s’agit des travaux sur les planchers, les combles ou encore les cloisons. La main d’œuvre du technicien au m2 se situe entre 20 et 100 euros.

Le troisième type de travaux concerne la réfection de l’isolation extérieure. La prestation du technicien au m2 coûtera un tout petit peu plus chère (entre 80 et 170 euros).

Enfin, sachez que vous pouvez bénéficier d’aides pour la la rénovation thermique de votre logement. Consultez le site du gouvernement qui liste les aides disponibles, à cette adresse : https://www.economie.gouv.fr/particuliers/aides-renovation-energetique

Copyright © 2021 Jean-louis Afest

Thème par Anders NorenHaut ↑