Votre chaudière actuelle tombe souvent en panne ? Souhaitez-vous la changer pour faire des économies sur la facture de chauffage ? Plusieurs solutions s’offrent à vous pour chauffer votre logement et le choix n’est pas toujours facile à faire. Alors, quel type de chaudière installer dans un appartement ? Pour vous aider dans vos travaux de rénovation, nous faisons le point !

Avant d’entrer dans le vif du sujet, nous tenons à préciser que le choix d’une chaudière dépend de plusieurs critères :

  • L’isolation de l’appartement ;
  • La surface à chauffer ;
  • L’accès ou non au gaz ;
  • Le budget prévu pour ce type d’installations ;
  • Les frais d’entretien de l’appareil ;
  • Les aides financières disponibles, etc.

Quelle chaudière installer dans son appartement ?

Les types de chaudières existants sur le marché

Les types de chaudières à installer dans un appartement sont de plus en plus multiples :

Les chaudières à basse température

Si vous ne souhaitez pas débourser une grosse somme d’argent et que votre appartement est bien isolé, la chaudière à basse température est faite pour vous. Rappelons qu’elle permet de faire des économies de l’ordre de 12 à 18 %.

Ce système est très bien adapté aux appartements disposant de planchers chauffants et/ou radiateurs basse température. Il peut aussi être installé dans un petit logement disposant de radiateurs en fonte.

Notons que la chaudière gaz à basse température peut être posée dans un appart ayant accès au gaz naturel. Elle s’adapte aussi à un conduit de fumées cheminées ou VMC. À noter qu’il existe certains modèles compatibles avec les conduits collectifs.

Pour installer une chaudière à basse température, il faut compter entre 1 000 et 3 000 euros. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à demander un devis auprès des spécialistes !

Les chaudières à condensation

La chaudière à condensation, aussi appelée chaudière à haute performance énergétique, est un appareil qui chauffe l’eau à basse température et récupère en plus de l’énergie en condensant la vapeur d’eau des gaz de combustion. En moyenne, ces systèmes offrent un rendement de 105 à 110 %. Selon les dires des experts, il s’agit de la solution la plus écologique, parce qu’elle ne consomme que peu de combustibles.

À noter que la chaudière à condensation coûte entre 5 et 10% plus cher que le modèle à basse température. Toutefois, elle consomme 15 à 20 % de gaz en moins que les autres systèmes modernes. Elle produit également moins de gaz carbonique et d’oxyde d’azote.

Les chaudières hybrides

Comme son nom l’indique, la chaudière hybride dispose d’un double système de chauffage :

  • Une Pompe à Chaleur (PAC) aérothermique qui transforme l’air extérieur en calories retransmises au fluide caloporteur ;
  • Un système de chaudière au gaz ou au fioul qui relaie le PAC quand les températures extérieures se font trop basses ;

Notons que la chaudière hybride est un des systèmes de chauffage le plus économique. Elle répond aussi à la Réglementation Thermique 2020 (RT 2012).

Ce type de chaudières est vivement conseillé pour les appartements neufs. Il fonctionne aussi lorsque l’on est chauffé au fioul. Quant au tarif, l’acquisition et l’installation d’un tel système coûtent entre 7 000 et 10 000 euros.

Les chaudières à bois

La chaudière à bois, qui fait partie de la famille des chaudières biomasse, est particulièrement adaptée aux grands appartements. C’est un système qui fonctionne de façon automatique à partir de granulés ou de bûches de bois. Cette solution est très économique et est fortement recommandée pour les appartements situés dans une région où le chauffage à l’électricité serait trop onéreux.

À noter qu’il existe aussi des modèles solaires que l’on peut installer dans un logement. Toutefois, ces appareils ne couvrent que rarement la totalité des besoins en chauffage et eau chaude.

Quelle puissance pour votre chaudière ?

Une fois la chaudière à installer dans votre appartement choisie, il est temps de déterminer sa puissance. Il est indispensable de confier cette mission à un expert.

En somme, la puissance de la chaudière dépend de :

  • L’orientation du logement ;
  • Sa position ;
  • La surface à chauffer ;
  • Le niveau d’isolation du logement ;

Attention ! Plus la chaudière est puissante, plus l’appareil prend de la place. C’est un point important à ne pas négliger !

Avant de choisir le type de la chaudière à poser dans l’important, les experts conseillent de bien améliorer l’isolation de l’appart. C’est pourquoi il est préférable de prendre l’avis des chauffagistes. Ainsi, vous serez certain de prendre les bonnes décisions.

Pour finir, nous précisons qu’il existe plusieurs aides et subventions offertes par l’État pour l’installation de certaines chaudières respectueuses de l’environnement, telles que le Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique (CITE), une solution qui permet d’avoir un crédit d’impôt de 30 % sur la facture totale de rénovation énergétique, avec un plafond de 8 000 à 16 000 euros.