Souhaitez-vous avoir un meilleur confort thermique aussi bien en été qu’en hiver dans votre logement actuel ? Pensez-vous à l’arrimer aux normes thermiques de 2020 ? Désirez-vous réduire le montant de vos factures d’énergie ?

Alors, c’est évident ! Vous devez procéder à des travaux de rénovation de l’isolation thermique de votre maison. Un tel projet de transition énergétique, c’est important. Découvrez combien vous allez devoir débourser pour une telle entreprise.

Combien dépenser pour l'isolation thermique de sa maison ?

Les actions à mener

Commencez par identifier les postes essentiels du logement qui peuvent participer à des déperditions thermiques. Ces postes, qui forment l’enveloppe du bâtiment, sont à optimiser.

La thermique, très souvent, représente environ 38 % de l’ardoise des travaux de rénovation énergétique d’un bâtiment. En effet, si le bâtiment s’avère être une passoire énergétique, changer le chauffage par exemple ne vous servira strictement à rien.

C’est pour cela que l’isolation thermique sera envisagée en premier. Il s’agira donc de revoir tout à tour l’isolation des murs, des combles et de la toiture par l’intérieur ou l’extérieur, l’isolation des sols, caves et planchers bas.

Après les isolations, il y a les ouvertures. Pensez à les changer ! optez pour des fenêtres à double ou triple vitrage, faites recours aux persiennes, aux volets et autres éléments pour limiter l’exposition au soleil en période estivale.

Si vous envisager des agrandissements quelconques, profitez même pour changer l’emplacement de certaines ouvertures pour profiter des apports en chaleur en hiver

La ventilation peut aussi être revue. Pensez aux systèmes de ventilation centralisés tels que la ventilation mécanique contrôlée (VMC) en simple ou en double flux ou alors la ventilation mécanique par insufflation (VMI) qui est idéale pour les travaux de rénovation.

Les coûts des travaux

Pour rénover donc l’isolation de votre maison, plusieurs paramètres entrent en jeu : le type d’isolant à utiliser (en fonction de sa résistance et son matériau), le poste à isoler (comble, sol, mur, toit) la superficie du poste à rénover et le coût de la main d’œuvre.

Les prix des matériaux

Les intervalles moyens des prix des principaux isolants (pour des épaisseurs de 100 mm) disponibles sont récapitulés dans le tableau suivant :

Nature de l’isolant Prix au m2
Chanvre, lin ou fibre de bois 20 euros/ m2
Verre cellulaire 10 à 50 euros/ m2
Laine de verre ou de roche 3 à 10 euros/ m2
Laine de mouton, ouate de cellulose 15 à 20 euros/ m2
Plumes de canard, coton 15 à 20 euros/ m2
Polystyrène expansé 10 à 20 euros/m2
Polyuréthane 40 euros/m2

Ces prix sont indicatifs. Parmi ces matériaux, les isolants industriels comme la laine de roche sont les moins chères (à partir de 10 euros) et les plus utilisés du fait de leurs capacités isolantes qui sont les plus efficaces.

Quelle que soit la nature du matériau de l’isolant que vous choisissez, rassurez-vous qu’elle permette de réaliser les performances thermiques attendues.

La main d’œuvre nécessaire pour les travaux

Vous ferez appel à une entreprise ou un technicien pour procéder à la pose du nouveau matériel isolant acheté. Leurs prestations vous seront facturées en fonction des tâches et des techniques employées.

  • Pour la réfection des isolants des combles, le technicien procédera soit par épandage manuel sur le plancher du comble, soit par soufflage de l’isolant, soit encore par rouleaux isolants. L’épandage manuel vous coûtera entre 20 et 25 euros par m2 refait, par soufflage il vous facturera entre 25 et 30 euros/m2 et par les panneaux isolants, entre 35 et 40 euros/m2

  • Pour la rénovation de l’isolation des murs intérieurs, le technicien optera pour l’injection de la matière isolante à l’intérieur des murs. Cela vous coûtera, selon le matériau choisi, entre 50 et 80 euros/m2. Il peut procéder par l’ajout de la paroi isolante à l’intérieur par combinaison pour une main d’œuvre entre 30 et 60 euros/m2.
  • Quant aux travaux extérieurs, il s’agira de refaire le manteau de protection isolant autour de la maison. Plusieurs techniques sont envisageables à ce niveau. Par la pose de bardage avec une finition en bois, la pose des panneaux ou alors la pose des panneaux isolants sur les murs. Cette étape est certes celle qui coûtera un peu plus cher.

Ainsi de façon synthétique, en faisant appel à un technicien ou à une entreprise pour ces travaux de rénovation, vous serez facturés au m2 comme suit :

Travaux Coût de la main d’œuvre au m2
Petits travaux d’isolation Entre 20 et 50 euros/m2
Isolation et aménagement interne Entre 50 et 100 euros/m2
Travaux d’isolation extérieur Entre 80 et 170 euros/m2

 

Sur la base de ce tableau, vous notez donc que les deux premiers types de travaux concernent la réfection de l’isolation intérieure. Il s’agit des travaux sur les planchers, les combles ou encore les cloisons. La main d’œuvre du technicien au m2 se situe entre 20 et 100 euros.

Le troisième type de travaux concerne la réfection de l’isolation extérieure. La prestation du technicien au m2 coûtera un tout petit peu plus chère (entre 80 et 170 euros).

Enfin, sachez que vous pouvez bénéficier d’aides pour la la rénovation thermique de votre logement. Consultez le site du gouvernement qui liste les aides disponibles, à cette adresse : https://www.economie.gouv.fr/particuliers/aides-renovation-energetique